Quelle crédence pour ma cuisine ?

Au menu ce soir, filet mignon en croûte de moutarde. Temps de préparation, 15 minutes. Temps de cuisson, 45 mn. Temps de nettoyage : selon votre crédence. Si on pense avant tout à son aspect décoratif, ce bandeau qui prolonge le plan de travail sur le mur joue pourtant un rôle central dans la cuisine, pour peu que vous passiez un peu de temps derrière les fourneaux. Haute ou minimaliste, en métal, en pierre ou en carrelage, avec ou sans joints, la crédence se plie à toutes les envies. Tout dépend de l’utilisation que vous pensez en faire ! On vous aide à y voir plus clair ?


Quelle hauteur choisir ?


15, 35 ou 70 cm, il n’y a pas de règle prédéfinie. La crédence peut aussi bien prendre la forme d’une plinthe, qui viendra encadrer le plan de travail en remontant d’une dizaine de centimètres sur le mur, que d’un aplat reliant les meubles bas aux meubles hauts. Cette option est d’ailleurs la plus privilégiée dans les agencements dits “en tableau” : la crédence joue alors un rôle de trait d’union entre les caissons et les colonnes, accentuant l’effet enveloppant. Si dans les faits rien ne vous empêche de jouer la carte du minimalisme, gardez en tête la fonction première de la crédence. Également appelée “fond de hotte”, elle sert avant tout à protéger les murs des éclaboussures et projections de graisse lors de la cuisson, mais aussi au moment de faire la vaisselle.


Quelle matière privilégier ?


Versatile, la crédence se décline dans de nombreux matériaux. Encore une fois, anticipez l’utilisation que vous ferez de votre cuisine.



Le métal

Votre définition d’un dîner maison ? Un tour chez Picard et 3 minutes au micro-ondes. A vous les crédences en métal véritable qui font leur petit effet mais peuvent se piqueter à force de passer l’éponge dessus.



Projet d'inspiration non réalisé par Plum



Le stratifié

A l’inverse, les adeptes des petits plats maison opteront pour une crédence facile à nettoyer. Bonne nouvelle, notre panneau en stratifié effet laiton combine l’allure du métal et la praticité ! Attention toutefois, le stratifié est réservé aux plaques à induction pour éviter tout départ de feu avec des brûleurs à gaz.




La pierre ou les matériaux composites

Vous pouvez également vous tourner vers le même matériau que celui choisi pour votre plan de travail. Renseignez-vous lors de la prise de cotes : les fournisseurs proposent généralement la crédence assortie, appelée “retour de plan”.


Projet signé Beau Intérieur, habillages Plum Bleu Nuit et laiton



Le carrelage

Dernière option, le carrelage posé directement sur le mur. Exit les carreaux à motifs typiques des années 70, bonjour les zelliges en terre cuite émaillée qui apportent instantanément du cachet à la cuisine. Posé en diagonale, le carreau de métro s’impose quant à lui comme une option esthétique et peu onéreuse, à moins d’oser les petits carreaux aux joints contrastants pour un effet graphique. Seule contrainte du carrelage, le nettoyage, à effectuer soigneusement et régulièrement de façon à éviter que les joints ne noircissent irrémédiablement.

Projets signés Quitterie de Pascal - Mise en scène Interior Design / Claire Prinet - Maztri



Comment la poser ?


A chaque type de crédence sa technique. Le retour de plan en pierre devra être installé par votre poseur de plan de travail. Les crédences dans les autres matériaux, qu’elles soient en carrelage ou en stratifié, sont généralement posées par les entrepreneurs chargés d'installer l'ensemble de la cuisine. Les crédences en stratifié sont les plus rapides à poser, et peuvent être vissées ou collées directement au mur attenant. Pensez-y dès la conception de votre cuisine !



1,871 vues0 commentaire

Nos livraisons continuent ! Nos délais dépendent des produits commandés. Consultez-les en cliquant ici.

  • Instagram - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle

Inscrivez - vous à notre newsletter :

Contact : hello@plum-kitchen.com