Comment ne rien oublier chez IKEA : la liste qui vaut de l'or.

Mis à jour : avr. 17

Bilan de votre dernière virée chez IKEA : trois cadres dans lesquels vous ne savez pas quoi mettre, quatre crises conjugales entre les canapés d'exposition et le rayon salle de bain et un paquet de Daim trop vite englouti pour calmer vos nerfs. Une fois rentré chez vous, vous devez vous rendre à l'évidence : il vous manque au moins quatre éléments pour que votre cuisine tienne debout. Rassurez-vous, nous sommes tous passés par là. Au fil de nos oublis et de nos erreurs, nous nous sommes constitué une petite liste pour éviter les pièges tendus par le géant suédois. Première astuce : ouvrez ce paquet de Daim dès l'entrée du magasin, ça détend.



Ennemi public n°1 : le lave-vaisselle


Sur le papier, vous étiez persuadé d'avoir fait l'affaire de l'année en achetant un lave-vaisselle encastrable à un prix défiant toute concurrence chez un géant de l'électroménager. Trois allers-retours chez IKEA plus tard, vous commencez à vous en mordre les doigts. Si les façades s'installent très facilement sur les machines vendues par l'enseigne, ce n'est pas le cas des modèles distribués dans le commerce. Il faut alors commencer par installer des charnières coulissantes sur la porte du lave-vaisselle, sur lesquelles viendront se poser les façades.


La référence à connaître : BEHJALPLIG (ref 903.934.37). Promis, ça se prononce plus facilement avec un Daim collé aux dents.


Le piège à éviter : attention, au 31.01.20 cette référence n’était pas vendue sur le e-shop Ikea, mais seulement lors des prises de commande en magasin…


Bon à savoir : s'ils sont vendus sous la marque suédoise, les appareils électroménagers distribués par IKEA sont en réalités fabriqués par Whirlpool ou Electrolux, selon les références. Renseignez-vous auprès des vendeurs !



Mauvaise connexion


Intégrer son lave-vaisselle dans sa cuisine, c'est bien. Créer un trompe-l'oeil de façon à ce qu'il se fasse oublier, c'est encore mieux. Vous pouvez ainsi opter pour une combinaison de deux ou trois façades de la même taille ou de tailles différentes pour laisser croire à un meuble doté de tiroirs. L'astuce ? Les barres de connexion pour faces vendues chez IKEA. Il ne vous reste plus qu'à les fixer sur la porte de votre lave-vaisselle avant d'installer vos façades, et le tour est joué.


La référence à connaître : VAGLIG (ref 503.086.05)



C'est le pied


Chez le suédois, tout est pensé pour s'imbriquer de façon ingénieuse. C'est notamment le cas des plinthes, à clipser directement sur les pieds qui soutiennent les caissons. Bonne nouvelle, nos plinthes s'adaptent parfaitement à ce système (en vissant la bague en plastique noire dans notre plinthe). N'oubliez pas d’ajouter les pieds à votre panier, et ce même si vous comptez fixer vos meubles au mur grâce au rail de suspension.


La référence à connaître : METOD (ref 402.055.99)

Le piège à éviter : attention, les pieds CAPITA, certes plus esthétiques, ne permettent pas de fixer de plinthes.



Question de taille


Depuis que vous avez découvert le logiciel de conception de cuisine en ligne IKEA, vos dimanches après-midis n'ont plus la même saveur. METOD, UTRUSTA, HAVSEN... vous connaissez les petits noms de chaque élément pour les intégrer encore plus vite dans votre simulation en 3D. Mais le diable se cache dans les détails. Il n'est pas rare que deux éléments de taille différentes soient baptisés de la même façon. C'est notamment le cas des tiroirs MAXIMERA, qui portent tous le même nom quelle que soit leur hauteur ou leur largeur. Pensez à lister le nombre de tiroirs hauts, moyens et bas avant de passer commande.


La référence à connaître : MAXIMERA


Le piège à éviter : en suédois « tiroir haut » signifie « tiroir se fixant sur une façade haute » et non « tiroir à placer en haut d'un caisson ». Évident quand on le dit, mais pas tant que ça au premier coup d'oeil.


Bon à savoir : les façades de 10 cm se fixent sur des tiroirs bas, celles de 20 cm sur des tiroirs moyens et celles de 40 cm sur des tiroirs hauts.



Moment charnière


Un centimètre à droite, deux centimètres à gauche... A force de pousser virtuellement les meubles de votre future cuisine, vous avez enfin réussi à faire entrer ce caisson d'angle si pratique. Bien joué ! Il ne vous reste plus qu'à choisir les bonnes charnières, qui vous permettront d'ouvrir vos portes à 153°.


La référence à connaître : UTRUSTA 153°(ref 104.272.62)


Le piège à éviter : attention, les charnières UTRUSTA 110° conviennent elles aux portes standard et non aux façades d'angle.


Bon à savoir : quel que soit leur angle, les charnières sont compatibles avec les amortisseurs UTRUSTA, indispensables pour éviter que les portes ne claquent sur les caissons en se refermant.



Vous serez fixés


On a vu plus esthétique qu'une poubelle trônant au beau milieu d'une cuisine. Ça tombe bien, l'espace sous l'évier se révèle souvent idéal. Mieux vaut alors créer un tiroir de 60 ou 80 cm de haut pour laisser toute la place nécessaire. Seul hic, ce format de façade n'existe pas pour les tiroirs, mais uniquement pour les portes. Pour contourner le problème, IKEA propose un kit de montage de tiroir sur porte, qui se fixe directement dans les encoches initialement prévues pour les charnières.


La référence à connaître : the usual suspect... UTRUSTA (ref 103.122.37)



0 vue

Infos livraison : les commandes de façades et de panneaux sont livrées sous 8 à 10 semaines pendant la période estivale. Poignées et échantillons en stock.

  • Instagram - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle

Inscrivez - vous à notre newsletter :

Contact : hello@plum-kitchen.com